Les bovins clonés anglais s’exportent

Le 12 août 2010 par Thérèse Rosset
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Nouvel épisode dans l’affaire des vaches clonées de Grande-Bretagne : un troisième bovin aurait été abattu et sa viande vendue, selon les informations de l ’Agence britannique de sécurité des aliments (FSA pour l’acronyme anglais).

Plus ennuyeux encore, de la viande des deux premiers bovins issus de la vache-clone a été exportée puis consommée en Belgique, révèle la FSA.

“En résumé, à ce stade de l’enquête, l’Agence a comptabilisé que la viande de trois animaux clonés était entrée dans la chaîne alimentaire sans autorisation », a révélé la FSA le 11 août dans un communiqué.

Alors que l’Agence ne se déclarait sûre de rien le 3 août dernier (voir JDLE du 6 août), elle confirme à présent le chiffre de 8 embryons (4 vaches et 4 taureaux) issus de la vache clonée importée des Etats-Unis. Au total, sur 97 veaux descendants (selon les estimations de l’organisme Holstein UK), un seul aurait été abattu le 29 juin dernier. Une boucherie londonienne a vendu sa viande en juillet. De même que des boucheries écossaises. Détail étonnant, la bête en question était âgée de moins d’un mois au moment de son abatage. Alors qu’en moyenne, les bovins ne sont pas envoyés à l’abattoir avant 5 ou 6 mois.    

Un agriculteur anglais avait déclaré dans l’ International Herald Tribune début août vendre du lait de vache descendant du clone. Information catégoriquement démentie par l’Agence britannique : « cette nouvelle génération est encore trop jeune pour la production laitière ».

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus