Les biocarburants coûtent à l’environnement

Le 24 août 2007 par Diana Semaska
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Rouler aux agrocarburants ne permettrait pas de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Au contraire, protéger et restaurer les forêts et prairies serait beaucoup plus profitable à l'environnement qu'utiliser la même surface pour produire des agrocarburants, selon une étude publiée dans Science le 17 août par deux Britanniques, Dominick V. Spracklen de l'université de Leeds et Renton Righelato du World land trust, une organisation de conservation des écosystèmes.

Leurs conclusions montrent que sur une période de 30 ans, l'utilisation des biocarburants émettrait jusqu'à 9 fois plus de CO2 que les combustibles fossiles, faisant voler en éclats le présupposé selon lequel les biocarburants seraient «verts». Cela s'explique par le fait que les cultures de betterave, canne à sucre et blé nécessitent la destruction de forêts et de prairies, connues pour séquestrer le carbone. «Si notre souci principal est de réduire les émissions de carbone, favoriser les agrocarburants n'est pas la meilleure stratégie pour y parvenir», conclut Dominick Spracklen.

Bon à savoir, à l'heure où l'objectif contraignant de l'Union européenne d'atteindre 10% de biocarburants dans les transports d'ici 2020 mobiliserait une part importante des surfaces agricoles européennes, uniquement pour produire des combustibles et non de la nourriture.

Selon l'étude, seule la biomasse de bois pourrait être un agrocarburant efficace pour lutter contre les émissions de CO2, car elle permettrait de valoriser des forêts déjà existantes.

Last but not least, les auteurs expliquent que restaurer les forêts aurait d'autres intérêts environnementaux, comme la prévention de la désertification, le maintien de la biodiversité et la régulation des changements climatiques.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus