Les bateaux se mettent aussi à l’efficacité énergétique

Le 21 juillet 2011 par Sonja van Renssen
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
L’Organisation maritime internationale (OMI) a adopté le 156 juillet dernier à Londres les premières mesures obligatoires de son histoire pour réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) du secteur maritime international.
 
Un Index de conception énergétiquement efficace exigera que les bateaux construits de 2015 à 2019 soient 10% plus efficaces, un chiffre qui grimpera à 20% pour les bateaux construits entre 2020 et 2024, et à 30% ensuite.
 
Les pays en développement, qui avaient initialement bloqué l’adoption des mesures, ont obtenu une dérogation jusqu’en 2019. Un plan de gestion de l’efficacité énergétique maritime sera exigé pour tous les bateaux.
 
Ces règles s’appliquent aux bateaux de plus de 400 tonnes et devraient entrer en vigueur en 2013. Les ONG environnementales (Clean shipping coalition) ont quelque peu tempéré l’enthousiasme soulevé par ces mesures à Bruxelles, en notant que celles-ci mettront un certain temps pour avoir de l’effet, vu la durée de vie des bateaux (30 ans), et vu la dérogation obtenue par les pays en développement.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus