Les bateaux ne doivent plus filer à toute vapeur

Le 31 mars 2010 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Dans l’univers du fret maritime, il est communément admis qu’en navigant à plus faible allure, les navires peuvent réduire considérablement leur consommation et donc leurs émissions polluantes. L’association Sea at Risk a voulu en avoir le cœur net et a commandé une étude au consultant néerlandais C.E. Delft. Présenté le 24 mars lors de la réunion du comité de la protection de l’environnement de l’Organisation maritime internationale, le rapport montre qu’en réduisant d’une dizaine de pour cent leur vitesse, les pétroliers, porte-containers et autres cargos peuvent réduire leurs rejets carbonés d’un tiers. Des résultats comparables à ceux d’une expérimentation menée, en 2008-2009, par la compagnie maritime Maersk sur une centaine de bateaux.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus