Les banques les moins «climate-friendly»

Le 02 décembre 2011 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Trois ONG européennes se sont associées pour déterminer le montant des investissements consentis par les «grandes» banques dans des projets pouvant participer au renforcement de l’effet de serre.
 
Des mois durant, Urgewald (Allemagne), Earhtlife Africa (Afrique du Sud) et BankTrack (un réseau international d’associations) ont épluché la littérature économique et les rapports annuels de 93 banques internationales. Les projets particulièrement recherchés ont été ceux qui permettent de produire de l’électricité à partir du charbon, l’une des principales sources d’émission anthropique de CO2.
 
Publié le 30 novembre, le rapport n’est pas des plus réjouissants. Selon les données collectées par les analystes associatifs, plus de 232 milliards d’euros ont été prêtés, entre 2005 et 2010, par les 93 principales banques de la planète pour ouvrir des mines de charbon ou construire des centrales thermiques à flammes.
 
Et cela n’est pas accident. Même si les montants varient d’une année sur l’autre, la tendance est plutôt à la hausse des prêts consentis. En 2005, rapporte l’étude, les établissements financiers ont investi une vingtaine de milliards dans les opérations peu favorables au climat, soit deux fois moins que l’année passée.
 
Sans surprise, ce sont les plus grosses banques qui financent la plupart de ces investissements. A eux seuls, 20 groupes banquiers ont financé 73% du montant des projets. Les 5 plus importants sont toutes américains. JP Morgan Chase, Citi, Bank of America, Morgan Stanley et Barclays ont prêté plus de 66 Md€. Le premier établissement français est BNP Paribas (10,6 Md€), devant Crédit agricole/Calyon (5,6 Md€) et Société générale (4,7 Md€).


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus