Les baleines grises menacées par une plate-forme pétrolière

Le 10 février 2012 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Le World wildlife fund (WWF) a dénoncé, le 8 février, le projet d’une nouvelle plate-forme de forage au large de l’île russe de Sakhaline, dans le nord-ouest de l’océan Pacifique.

Selon le WWF, cette troisième installation, projetée par la société Sakhalin Energy Investment, serait dangereusement proche d’une zone d’alimentation essentielle des baleines grises occidentales, une espère menacée de disparition.

Pour empêcher l’extinction des 130 dernières baleines grises (dont seulement 26 femelles), l’association appelle les trois banques européennes qui financent le projet, BNP Paribas, Crédit suisse, et Standard Chartered, à se limiter au projet initial, qui cible seulement deux plates-formes. Le WWF rappelle que cette troisième plate-forme n’a pas été soumise aux études d’impact. Elle comporte pourtant de nombreux risques: fuites d’hydrocarbures, pollution chimique, collision de navires, ou encore pollution sonore…

Les baleines grises occidentales se nourrissent dans cette zone au cours de l’été et de l’automne. Cette étape est essentielle à leur survie car elle leur apporte leur alimentation annuelle. Les baleines entament ensuite une longue migration hivernale.

La semaine prochaine, un groupe de scientifiques spécialistes des baleines (le Western gray whale advisory panel) rencontrera des représentants des trois banques et de la société russe à l’origine du projet pour préciser les risques.
 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus