Les automobiles rejettent toujours trop de CO2

Le 24 avril 2006 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La Fédération européenne pour le transport et l’environnement, dont l’un des membres est France nature environnement, vient d’estimer dans un communiqué du 19 avril que les constructeurs automobiles ont échoué dans leur politique de diminution des émissions de CO2. En 1998, ils se sont engagés à améliorer l’efficacité énergétique de leurs véhicules de manière volontaire. L’objectif est de réduire de 25% les émissions moyennes des voitures particulières neuves entre 1995 et 2008, pour atteindre 140 grammes de CO2 par kilomètre (g/km). Or, en 2005, les émissions dépassaient en moyenne 160 g/km. Les industriels ont donc obtenu une diminution de leurs rejets de 12% environ en 10 ans, et devraient obtenir une baisse similaire en seulement 3 ans. «Les constructeurs doivent maintenant améliorer leur taux de 4,3% par an pour respecter leurs engagements. A ce jour, la meilleure performance a été de 2,9%, en 2000», rappelle la fédération dans un communiqué. D’ailleurs, au moment de la publication des derniers résultats, en juin 2005, la Commission européenne avait estimé que l’industrie devrait «déployer d’importants efforts supplémentaires.» Selon la Fédération européenne, «le président Barroso doit reconnaître qu’un accord volontaire d’une industrie qui est responsable de 15% des émissions de CO2 dans l’Union européenne n’est pas suffisant et échoue misérablement. Une législation est urgente si l’on veut réaliser de réels progrès.»


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus