Les armateurs européens invités à mieux recycler leurs navires

Le 24 mars 2015 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Ni la convention de Honk Kong ni le règlement européen ne sont encore entrés en vigueur
Ni la convention de Honk Kong ni le règlement européen ne sont encore entrés en vigueur

L’association des armateurs européens (ECSA) demande à la Commission européenne de ratifier la convention de Hong Kong de 2009 sur le recyclage des navires et, dans l’attente, invite les professionnels à recourir à des filières «agréées» en Europe.

Pour être efficace, cette convention devra ensuite être ratifiée par les Etats dits «stratégiques», qui disposent sur leur territoire d’une filière de recyclage ou qui représentent un grand nombre de navires envoyés à la casse.

Pour rappel, ce texte oblige tous les armateurs, ainsi que les Etats, à s’assurer que les navires en fin de vie sont recyclés sans risques pour la santé humaine, la sécurité ou l’environnement. Son entrée en vigueur ne devrait pas intervenir avant 2020.

Le règlement européen sur le recyclage des navires, adopté en 2013, durcit également les règles du démantèlement, en créant des filières «agréées» pour les navires battant un pavillon européen. Mais il n’est toujours pas entré en vigueur. C’est pourquoi l’ECSA suggère aux armateurs de recourir, en attendant, à ces filières de façon volontaire.

En 2013, les armateurs européens ont envoyé 372 navires commerciaux dans des chantiers de recyclage, dont près de deux tiers étaient des sites non réglementés d’Asie du Sud-est, selon l’association Robin des bois. La plupart d’entre eux étaient des navires grecs et allemands.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus