Les Amis de la terre redoutent des crédits carbone «toxiques»

Le 03 avril 2009 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les marchés du carbone peuvent-ils connaître une crise similaire à celle des subprimes, ces prêts immobiliers hypothécaires à risques, éléments déclencheurs des crises financière et économique mondiales actuelles?

Un rapport (1) publié lundi 30 mars par les Amis de la terre Etats-Unis pointe le risque de la création d’un marché massif de crédits carbone risqués, basés sur des projets de compensation incomplète, ne réduisant donc pas les émissions, et susceptibles in fine de voir leur valeur s’effondrer. Un faible coût de la tonne de CO2 rend moins intéressants, pour les industriels, les investissements pour réduire leurs émissions.

Pour les Amis de la terre, les marchés du carbone doivent être inclus dans les débats sur la réforme financière en cours. Solution avancée: la création d’un prix stable pour le carbone.

Dans deux communiqués postiches publiés hier à l’occasion du 1er avril, Attac et les Amis de la terre se réjouissaient de l’annonce faite par les pays réunis à Londres au sommet du G20 de la création d’une taxe carbone internationale…

(1) Subprimes carbone? Repenser le nouveau plus grand marché de dérivés du monde


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus