Les Américains moins confiants en leur alimentation

Le 11 mai 2011 par Romain Loury
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Près de trois quarts des Américains (73%) se disent plus inquiets qu’il y a 5 ans de la sécurité de leurs aliments, contre 65% en 2010, selon une enquête du cabinet d’audit Deloitte menée auprès de 1.050 consommateurs.
 
Cette crise de confiance serait liée à l’actualité récente, émaillée d’infections alimentaires collectives et de craintes quant à l’impact sanitaire des agents chimiques, avance Deloitte. Parmi les personnes interrogées, 49% se disent inquiètes des ingrédients (contre 36% en 2010), 25% de la présence de molécules comme le bisphénol A dans les emballages (15% en 2010), 23% d’une possible infection (16% en 2010).
 
Autre évolution marquante, les associations de consommateurs connaissent une franche percée parmi les moyens d’information revendiqués par les sondés (35% en 2011, contre 23% en 2010). De manière attendue, les fabricants et les autorités publiques demeurent en tête, aux alentours de 70%, suivis par les détaillants et les médias.
 
Lancé début janvier et considéré comme une réforme majeure du système de sécurité des aliments, le Food Safety Modernization Act (FSMA) rencontre peu d’échos auprès des consommateurs, puisque seuls 32% indiquent en avoir connaissance. Une fois informés, les sondés ne sont que 25% à considérer que le FSMA fera mieux que le système précédent.


Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus