Les algues aiment le bleu

Le 31 mai 2016 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Dans les grottes de Baume-les-Messieurs, l'eutrophisation s'emballe
Dans les grottes de Baume-les-Messieurs, l'eutrophisation s'emballe

L’eutrophisation de l’eau située dans les grottes jurassiennes du Dard a été favorisée par l’éclairage artificiel et les rejets industriels selon un rapport publié le 30 mai par le Conseil général de l’environnement et du développement durable (CGEDD).

 

C’est à la demande du maire de Baume-les-Messieurs que le ministère de l’écologie a chargé le CGEDD d’expertiser le déploiement important d’algues filamenteuses, observé depuis 2013 au sein d’un des sites les plus touristiques du Jura: les grottes du Dard.

 

Les experts ont identifié plusieurs facteurs, à commencer par la modernisation de l’éclairage de la grotte réalisée il y a trois ans. Alors que le jaune était propice à la photosynthèse, la nouvelle lumière bleue –plus économe en énergie- a largement favorisé le développement végétal. Le CGEDD préconise donc de changer à nouveau les lampes pour réduire leurs émissions de bleu et de rouge.

 

Autre facteur: le dysfonctionnement d’une laiterie située en amont a provoqué une hausse des rejets de phosphore entre 2013 et 2015. Par ailleurs, le projet d’un centre d’allotement[1] à proximité, comportant 98 places pour des génisses de deux ans, inquiète les riverains.

 

Pour réduire l’eutrophisation, le CGEDD recommande de surveiller très régulièrement les stations d’épuration situées à proximité, qu’elles soient industrielles ou communales. Il propose aussi de sensibiliser les exploitants agricoles au stockage de fumier, en particulier en bout de champ, et aux conditions d’épandage les moins risquées pour l’état des eaux.

 



[1] Regroupement d’animaux provenant de différents élevages

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus