Les aides à la construction de navires refont surface en Europe

Le 17 mars 2017 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Des eurodéputés tentent de rétablir, dans les zones ultrapériphériques, des aides supprimées en 2013
Des eurodéputés tentent de rétablir, dans les zones ultrapériphériques, des aides supprimées en 2013

Dans une lettre envoyée ce 17 mars, plus de 100 ONG demandent au Parlement européen de maintenir la fin des subventions à la construction de bateaux de pêche.

 

Repoussées en 2013 par les eurodéputés, les aides à la construction de navires pourraient revoir le jour. Selon une centaine d’ONG dont Pew, Oceana, WWF, Greenpeace, et Bloom, certains parlementaires cherchent en effet à réintroduire les subventions aux nouveaux bateaux dans le cadre d’un rapport d’initiative sur la gestion des flottes de pêche dans les régions ultrapériphériques. Ce rapport sera soumis le 22 mars au vote des députés de la commission Pêche et le 28 avril au Parlement réuni en session plénière.

 

«Un signal extrêmement négatif»

Les associations rappellent que cette mesure accentuerait davantage la surpêche dans les eaux européennes, déjà favorisée par la plupart des quotas annuels. Cela enverrait par ailleurs «un signal extrêmement négatif aux dirigeants des pays hors Union européenne», ajoutent-elles.

 

Contraire aux ODD

La lutte contre les aides à la pêche fait désormais parties des priorités onusiennes. L’Objectif du développement durable (ODD) n°14-6 demande en effet la fin des subventions contribuant à la surcapacité des flottes et à la surpêche à travers le monde d’ici à 2020. Des subventions qui sont estimées à 28 milliards d’euros au niveau mondial, dont 60% financent des pratiques de pêche non durables voire illégales.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus