Les agences de l’eau sortent leur chéquier pour l’AFB

Le 03 mai 2017 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
L'Agence Seine-Normandie est la plus plus grande contributrice
L'Agence Seine-Normandie est la plus plus grande contributrice

Le montant des contributions des agences de l’eau à l’Agence française de la biodiversité (AFB) a été fixé par un arrêté, publié le 3 mai au Journal officiel.

 

Au total, les 6 agences de l’eau contribuent à hauteur de 145 millions d’euros pour 2017 et 150 M€ pour 2018. Une contribution en hausse depuis 2015. Auparavant, les agences apportaient un soutien financier au budget de l’Office national de l’eau et des milieux aquatiques (Onema) d’environ 108 M€ par an, en moyenne, entre 2008 et 2012.

Au niveau de la répartition, l’Agence de l’eau Seine-Normandie prend en charge la plus grande part (38,36%), devant Rhône-Méditerranée-Corse (25,36%), Loire-Bretagne (14,33%), Adour-Garonne-(8,58%), Artois-Picardie (7,39%) et Rhin-Meuse (5,98%).

L’arrêté fixe également l’échéancier des versements. Soit 20% le 15 mars, 50% le 15 juillet et 30% le 15 septembre.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus