Les agences de l’eau sortent leur chéquier pour l’AFB

Le 03 mai 2017 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
L'Agence Seine-Normandie est la plus plus grande contributrice
L'Agence Seine-Normandie est la plus plus grande contributrice

Le montant des contributions des agences de l’eau à l’Agence française de la biodiversité (AFB) a été fixé par un arrêté, publié le 3 mai au Journal officiel.

 

Au total, les 6 agences de l’eau contribuent à hauteur de 145 millions d’euros pour 2017 et 150 M€ pour 2018. Une contribution en hausse depuis 2015. Auparavant, les agences apportaient un soutien financier au budget de l’Office national de l’eau et des milieux aquatiques (Onema) d’environ 108 M€ par an, en moyenne, entre 2008 et 2012.

Au niveau de la répartition, l’Agence de l’eau Seine-Normandie prend en charge la plus grande part (38,36%), devant Rhône-Méditerranée-Corse (25,36%), Loire-Bretagne (14,33%), Adour-Garonne-(8,58%), Artois-Picardie (7,39%) et Rhin-Meuse (5,98%).

L’arrêté fixe également l’échéancier des versements. Soit 20% le 15 mars, 50% le 15 juillet et 30% le 15 septembre.



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus