Les accidents de travail des employés temporaires

Le 22 mai 2006 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Dans un article scientifique paru dans la revue Occupational and environmental medicine, des universitaires espagnols, canadiens et américains ont voulu comprendre pourquoi l’on observe de plus grands risques d’accident chez les travailleurs temporaires. Les données de 2001 et 2002 du ministère espagnol chargé du travail ont été examinées. Elles correspondent à 1.500 décès et 1,8 million de blessés. L’Espagne est un pays particulièrement intéressant pour cette étude, puisque l’Etat a le taux de travail temporaire le plus élevé de l’Union européenne des 15 (31,2%). Selon l’étude, le risque d’accident chez les employés temporaires est 2,94 fois plus élevé que pour les autres employés dans le cas d’accidents non mortels, et 2,54 pour les accidents mortels. Mais en ajustant les statistiques selon le sexe, l’âge, le type d’emploi, et surtout la durée de l’emploi, le risque disparaît. Conclusion: «Une expérience professionnelle et une connaissances des risques plus faibles, mesurées par la durée de l’emploi, est un possible mécanisme pouvant expliquer l’association entre le travail temporaire et les accidents professionnels.»


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus