Les 2°C

Le 06 décembre 2015 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Il reste encore peu de temps pour stabiliser le réchauffement à 2°C.
Il reste encore peu de temps pour stabiliser le réchauffement à 2°C.
Ecofys

Pourquoi l'objectif de stabiliser le réchauffement à 2°C (ou un peu moins) devrait l'emporter.

La convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CNUNCC) ne fixe aucun seuil de réchauffement au-delà duquel le climat pourrait s’emballer. La première mention d’une limitation à 2 °C remonte au deuxième rapport d'évaluation du Groupe intergouvernemental d’experts sur l'évolution du climat (1995): le Giec y recommande «une hausse maximale des températures moyennes mondiales de 0,1°C par décennie, ainsi qu'une hausse maximale de 2°C par rapport aux températures moyennes mondiales de l'époque pré-industrielle».

Il faudra attendre 12 ans et le 4e rapport d’évaluation pour que le Giec établisse une corrélation entre l'ampleur des réductions des émissions de gaz à effet de serre (GES) à réaliser à moyen terme et le niveau de stabilisation des concentrations de GES à atteindre à la fin du siècle pour limiter le réchauffement en dessous d'un seuil donné.

La stabilisation de la montée du mercure entre 2,0 et 2,4°C entre 1750 et 2100, impose de ne pas dépasser une concentration de GES comprise entre 445 et 490 ppm CO2e, soit 350 à 400 ppm CO2. Les politiques ont été bien rapides. S’appuyant sur le deuxième rapport du Giec, les ministres européens de l’environnement affirment, dès 1996, que «les températures moyennes de la planète ne devraient pas dépasser de plus de 2 degrés le niveau pré-industriel».

Cet objectif n’est finalement gravé dans le marbre communautaire qu’en mars 2007, lors d’un conseil européen: «il est primordial d'atteindre l'objectif stratégique consistant à limiter l'augmentation de la température moyenne mondiale à 2°C au maximum par rapport aux niveaux de l'époque préindustrielle», estiment ainsi les chefs d’Etats et de gouvernements des 28. En juillet 2009, les gouvernements des pays membres du G8 reprennent à leur compte la position européenne. Laquelle sera finalement entérinée au niveau mondial, lors de la Cop 15, le sommet climatique de Copenhague.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus