Les 12 propositions des professionnels du solaire

Le 08 mars 2012 par Geneviève De Lacour
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les professionnles du solaire interpellent les candidats à la présidentielle
Les professionnles du solaire interpellent les candidats à la présidentielle

L'association Enerplan, qui regroupe les professionnels de l'énergie solaire en France présente, aujourd’hui 8 mars, 12 mesures à l'attention des candidats à l'élection présidentielle et aux législatives. Elles visent à relancer le secteur et en faire un levier de croissance et d'emploi.

Et l’association d’expliquer que pour développer massivement des emplois solaires, il faut lors du prochain mandat présidentiel «engager définitivement la France dans une véritable transition énergétique à l'horizon 2020, où l'énergie solaire aura un rôle de premier plan».

Mais Enerplan souhaite avant toute chose maintenir d’urgence l’emploi dans ce secteur. «Pour cela il faut donner un fort signal de reprise à la filière avant l’été 2012.» Deux des propositions de l’association traitent ainsi de la «nécessité absolue de réanimer la filière solaire française en train de se déliter». Elles ciblent le marché du résidentiel et celui du petit bâtiment collectif public et privé, pour redonner, à brève échéance, du travail aux entreprises du solaire.

Enerplan propose de relever à 20 gigawatts l’objectif photovoltaïque 2020. Selon ces professionnels, une telle politique volontariste permettrait de créer 100.000 à 130.000 emplois d'ici 2020, dont 20 à 25.000 emplois industriels, et garantirait l'objectif de développement des énergies renouvelables du gouvernement, qui vise à porter à 23% leur part dans la consommation d'énergie nationale à la fin de la décennie.

Pour ce faire, Enerplan propose notamment de doter le secteur photovoltaïque de cadres (légal et tarifaire) stables, pour mettre fin à l'instabilité de la politique de soutien gouvernementale de ces 5 dernières années. L’association propose de réduire les contraintes administratives et de faciliter l’accès au réseau électrique.

Les aides au solaire ont en effet été brutalement revues à la baisse l'an dernier, après un moratoire sur les nouveaux projets imposé par le gouvernement fin 2010, face au succès incontrôlé du précédent dispositif de soutien qui s'était avéré beaucoup trop généreux.

Enerplan suggère aussi d'inciter les particuliers à s'équiper en panneaux solaires, en les rendant systématiquement éligibles à l'éco-prêt à taux zéro, de dynamiser le développement du solaire thermique (technologie qui n'a pas connu le même boom que les panneaux solaires photovoltaïques), et de renforcer les synergies entre Etat et régions.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus