Législatives: les écolos visent un groupe parlementaire

Le 11 juin 2012 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Noël Mamère, seul écolo élu au premier tour.
Noël Mamère, seul écolo élu au premier tour.

Les écologistes, rassemblées au sein d’Europe Ecologie-les Verts (EELV), peuvent être soulagés. Dimanche 10 juin, lors du premier tour de scrutin des élections législatives, près de 1,5 million de voix se sont portées sur leurs candidats: presque deux fois plus que lors du premier tour de l’élection présidentielle, le 22 avril dernier.

Au total, indique le ministère de l’intérieur, EELV représente 5,46% des suffrages exprimés. Encore dirigé pour quelques jours par Cécile Duflot, le parti compte déjà un élu, Noël Mamère (Gironde). Une quarantaine de candidats ex-Verts sont en ballotage, favorables pour certains.

Selon les projections réalisées par différents instituts de sondage, la prochaine Assemblée nationale pourrait compter entre 10 et 16 élus EELV. Le règlement de l’Assemblée autorise la constitution d’un groupe parlementaire à partir de 15 députés. La création d’un groupe parlementaire (une première pour des écologistes français!) permettrait aux élus d’EEVL d’obtenir des bureaux et des salles de réunion, et de disposer de prérogatives importantes, telle la création de commission spéciale ou la préparation, plusieurs fois par an, de l’ordre du jour de la chambre des députés.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus