Légionellose à l'hôpital Pompidou: l'AP-HP mis en examen

Le 04 septembre 2009 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
L'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) a pris acte mercredi de sa mise en examen la veille dans l'enquête sur l'épidémie de légionellose survenue à l'hôpital européen Georges-Pompidou à Paris en 2000-2001.

Cette première mise en cause depuis l'ouverture de l'enquête en 2001 fait suite à la remise à la juge d'instruction d'un rapport d'expertise soulignant les manquements de l'AP-HP lors de la mise en place des installations d'eau chaude sanitaire. L'AP-HP aurait eu recours à des tuyaux en acier galvanisé qui risquaient de s'éroder au contact de l'eau chaude, précise l’AFP.

L'hôpital Pompidou avait connu un premier épisode infectieux entre la fin de 2000 et le début de 2001, et un deuxième entre juin et juillet 2001. Au total, une dizaine de patients, dont cinq sont morts, avaient contracté la légionellose, selon l’AFP.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus