Le volontarisme de l'OMI reste à quai

Le lundi 18 novembre 2019 à 18h 10 par Victor Miget
Les Etats peuvent faire ce qu'ils veulent pour réduire les émissions de leur flotte commerciale.
Les Etats peuvent faire ce qu'ils veulent pour réduire les émissions de leur flotte commerciale.
ABS

 

L'Organisation maritime internationale (OMI) invite les Etats à renforcer leur plan d’action contre les émissions de gaz à effet de serre. Sans la moindre contrainte.

Extrait :   Le groupe de travail de l'OMI sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre des navires s’est réuni la semaine dernière, à Londres. Il dit avoir «considérablement progressé dans la poursuite des travaux,...

comment lire l'article complet ?

Vous êtes abonné

Saisissez vos codes d’accès :

Mot de passe perdu?
Cliquez ici

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous au JDLE et soyez au cœur de l’information professionnelle en Hygiène, Sécurité et Environnement.

Découvrez notre offre d’abonnement :

  • - Un accès simple à toute l’actualité HSE pour une meilleure maitrise des risques
  • - Une communauté de professionnels et un outil d’échange pour partager vos retours expériences
  • - Une newsletter quotidienne pour ne pas passer à côté de l’information

en savoir plus

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus