Le virus de Schmallenberg se répand outre-Manche

Le 27 février 2012 par Geneviève De Lacour
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Jusqu'à un tiers des agneaux naissent avec une malformation
Jusqu'à un tiers des agneaux naissent avec une malformation

Les Britanniques accusent quelques moucherons d’avoir traversé la Manche. Selon les autorités britanniques, 74 élevages ovins du sud et de l’est de l’Angleterre sont atteints par le virus de Schmallenberg qui touche les moutons, les chèvres et les bovins, provoquant notamment des malformations à la naissance. Le nombre d’élevages touchés par le virus, qui se contracte par piqure de moucheron, devrait croître rapidement, selon les mêmes autorités.

Le 26 janvier dernier, le virus, qui porte le nom de la ville allemande où il a été détecté pour la première fois en novembre 2011, a été retrouvé dans 76 exploitations aux Pays-Bas et 51 en Allemagne. Le 14 février dernier, on recensait en France 94 élevages ovins contaminés dans 18 départements du nord du pays. En Angleterre, le virus touche actuellement 69 élevages ovins et 5 bovins en affectant jusqu’à 20% du bétail.

En Europe, des mesures ont déjà été prises. Au Pays-Bas, les animaux présentant des malformations à la naissance doivent être signalés. En Allemagne, un régime de déclaration sera opérationnel à la fin mars.

En outre, Moscou a suspendu mi-janvier les importations de moutons et de chèvres néerlandais en raison de ce virus. La Chine et l'Argentine ont quant à elles «demandé plus d'informations» aux Pays-Bas au sujet de ce virus.

Même si, pour l’instant, aucun cas de transmission à l’homme n’a été décrit, les services de santé britanniques surveillent l’état de santé des agriculteurs, des ouvriers agricoles et des vétérinaires, qui ont été en contact avec les animaux malades.

Les moucherons transportant la maladie seraient arrivés l’été dernier, selon le ministère des affaires rurales et de l’environnement (Defra).

Aucun traitement n’est disponible pour le moment et le développement d’un vaccin devrait prendre 18 mois à 2 ans.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus