Le vélo en ville, ça roule de plus en plus vite

Le 06 février 2017 par Marine Jobert
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le vélo en ville a le vent en poupe.
Le vélo en ville a le vent en poupe.

L’Observatoire des mobilités actives publie, à mi-mandat municipal, un bilan circonstancié et encourageant des politiques menées par les collectivités en faveur de la petite reine. Avec de fortes disparités et une vraie marge de progression.

 

Dans un rapport établi à la moitié du mandat municipal, le Club des villes et territoires cyclables vient de dresser un bilan très encourageant des politiques cyclables menées en France. Avec la participation de leurs 165 collectivités adhérentes (et un taux de réponse de 36%), il fait apparaître plusieurs constats frappants.

 

  • Le budget annuel moyen alloué à la politique vélo est de 7,7 euros par an et par habitant: 30% de mieux qu’en 2013.
  • Un quart des voiries disponibles sont aménagées pour les cyclistes, quelle que soit la taille des collectivités.
  • Les aménagements cyclables ne sont plus majoritairement constitués d’aménagements séparatifs sur voirie à 50, 70 et 90 km/h, au profit d’une croissance significative du poids des zones 30.
  • Les double-sens cyclables ne font que croître, depuis un assouplissement règlementaire en 2015, notamment dans les rues à 30 km/h.
  • Le sas cycliste (zone réservée aux vélos devant les feux rouges) fait une forte percée: 94% des répondants l’utilisent.
  • Le cédez-le-passage cycliste (possibilité de tourner même quand le feu est rouge) est utilisé par la moitié des collectivités qui ont répondu.
  • L’offre de stationnement est en constante progression, avec les arceaux toujours à l’honneur, mais une augmentation des garages à vélo en gare qui passent de 29,2% à 37,3% de l’offre, tout comme les locaux sécurisés dans les parcs de stationnement auto qui progressent de 5 points.
  • La mise en place d’observatoires locaux d’évaluation de la politique cyclable, qu’ils soient spécifiques ou intégrés à d’autres outils de suivi, progresse fortement dans les collectivités de plus de 250.000 habitants, passant de 38% à 50%. Ils semblent, en revanche, marquer le pas dans les autres collectivités.
  • Une collectivité sur deux dispose de moyens d’évaluation de sa politique cyclable et d’une instance de concertation et d’information des usagers.
  • 70% des collectivités ont mis en place un plan de déplacement d’administration à l’attention de leurs agents ou l’ont en projet. Une démarche qui reste marginale dans les collectivités de moins de 50.000 habitants.
  • Quatre collectivités sur 5 mettent des vélos à disposition de leurs agents. Avec, en moyenne, 5,1 vélos pour 100 agents, il existe toutefois une forte marge de progression.
  • 25% des collectivités proposent une aide directe pour l’acquisition de vélo à assistance électrique en 2016 (contre 19% trois ans auparavant). La moitié des bénéficiaires d’une aide à l’achat d’un VAE abandonne la voiture individuelle.

 

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus