Le travail expliquerait jusqu’à 25% des cas d’asthme

Le 02 août 2007 par Diana Semaska
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Un quart des cas d'asthme serait expliqué par les conditions de travail, selon une étude internationale dont les résultats ont été publiés dans The Lancet. Un chiffre beaucoup plus élevé que ce que la majorité des scientifiques présumait, d'après les conclusions du Centre pour la recherche en épidémiologie environnementale et l'Institut municipal d'investigation médicale de Barcelone.

Menée par des chercheurs de 13 pays différents et coordonnée par le docteur Manolis Kogevinas et le docteur Josep Maria Antό, l'étude s'est basée sur près de 7.000 volontaires soumis à des tests médicaux variés. Elle indique que l'exposition à des agents toxiques et irritants sur le lieu de travail explique entre 10 et 25% des nouveaux cas d'asthme dans la population adultes.

Ce sont les infirmières, le personnel soignant et les personnes qui travaillent dans un environnement industriel qui sont les plus affectés. L'asthme est favorisé par l'exposition continuelle à certains agents comme la poussière de latex, les produits de nettoyage et des réactifs chimiques comme les isocyanates, communément trouvés dans les peintures.

Cette découverte a conduit les auteurs de l'étude à appeler à une amélioration des conditions de travail de ces travailleurs, ainsi qu'à une adaptation des mesures de prévention et de contrôle des risques sanitaires.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus