Le transport européen de déchets multiplié par 4 en 8 ans

Le 06 mars 2009 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
De 1997 à 2005, le transport légal de déchets au sein et hors de l’UE a presque quadruplé, selon un rapport de l’Agence européenne pour l’environnement (AEE) publié mercredi 4 mars. La grande majorité a été transportée au sein de l’UE, une part moins importante vers d’autres pays de l’OCDE et de 1 à 3% à destination de pays non-OCDE.

L’import de déchets dangereux au sein de l’UE a également augmenté d’un facteur 4, et atteint 10,4 millions de tonnes en 2005: 89% provenaient d’Etats membres et 11% d’autres pays de l’OCDE. Depuis 1997, la part des premiers a quintuplé, et celle des deuxièmes a peu augmenté.

Principaux exportateurs par tête: Pays-Bas, Irlande, Luxembourg, Belgique, Danemark et Lituanie. Les quantités importées par habitant sont les plus fortes en Belgique, Allemagne, Norvège (hors UE), Pays-Bas et Suède. En 2005, les 25 Etats membres ont produit 66 millions de tonnes de déchets dangereux. Les importations totales ont représenté 13% de ce volume, contre 5% en 1997. 20% étaient destinés à l’incinération. Le reste au recyclage ou à l’incinération avec valorisation énergétique.

Le rapport se penche aussi sur la question des convois illégaux. Le tonnage de ceux qui ont été repérés varie entre 6.000 et 47.000 tonnes, avec une moyenne de 22.000 tonnes. S’il est impossible de les quantifier, l’AEE estime que le nombre de convois illégaux, «considérable», a augmenté entre 2001 et 2005.

Quant aux déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE), leur transport est très difficile à suivre, tant au sein que hors de l’UE, du fait d’un codage ambigu lors de leur déclaration au secrétariat de la convention de Bâle sur le contrôle des mouvements transfrontaliers de déchets dangereux, ainsi qu’à à la Commission européenne. Considéré comme un DEEE par un pays de l’OCDE, un équipement pourra être qualifié de «seconde main» par un pays non-OCDE, rappelle l’AEE. Pour donner un ordre d’idée de la quantité potentielle de DEEE mis sur le marché par l’UE, l’agence indique que 3,6 millions de télés couleur ont été exportées en 2005 pour un poids total de 100.000 tonnes et un poids moyen de 28 kilos par unité. L’AEE estime que 35 tonnes de postes télés «utilisés» arrivent chaque jour soit au Ghana, Nigéria, ou en Egypte.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus