Le transport de marchandises dangereuses devant le PE

Le 06 septembre 2007 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

L'Union européenne souhaite simplifier la législation relative au transport de marchandises dangereuses. Mercredi 5 septembre, les eurodéputés ont adopté, en première lecture, la proposition de directive relative au transport intérieur des marchandises dangereuses par route, par rail et par voie navigable. Celle-ci devrait être adoptée définitivement par le Parlement et le Conseil dès la première lecture.

Quatre directives et deux décisions doivent être rassemblées en un seul texte pour rendre plus claires et plus lisibles les exigences communautaires. «Ce n'est pas une nouvelle législation ou un nouveau règlement, mais l'unification de plusieurs conventions contraignantes, sous parapluie onusien », précise dans un communiqué le Polonais Boguslaw Liberadzki (parti socialiste européen), rapporteur pour le Parlement européen.

Dans son communiqué, le Parlement rappelle que 8% des marchandises transportées dans l'Union sont jugées dangereuses, qu'elles représentent 110 milliards de tonnes-kilomètres sur route (58%), en train (25%) ou par voie fluviale (17%). Il n'existe à l'heure actuelle aucune statistique européenne sur les accidents liés au transport de matières dangereuses, mais des catastrophes comme la mort de 216 personnes en Espagne, en 1978, due à l'explosion  d'un camion-citerne transportant du propylène à proximité d'un camping, montre l'importance de légiférer sur le sujet.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus