Le tiers des gouverneurs US veulent lutter contre le réchauffement

Le 19 février 2016 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le gouverneur (R) Rick Snyder signe la lettre des 17 mais combat la politique climatique de Barak Obama.
Le gouverneur (R) Rick Snyder signe la lettre des 17 mais combat la politique climatique de Barak Obama.
DR

C’est une initiative peu commune que prennent 17 gouverneurs d’Etats fédérés américains. Dans une lettre ouverte, publiée jeudi 18 février, ils indiquent vouloir engager une transition énergétique au niveau local.

«En développant les énergies renouvelables, des solutions énergétiques plus propres et plus sobres, nous pouvons rendre notre économie plus productive et plus résiliente», écrivent-ils. Il y a aussi urgence, estiment les signataires: «Les événements climatiques extrêmes –inondations, sécheresses, feux de forêt et hausse du niveau de la mer– peuvent gravement mettre en danger notre système électrique et l’économie.»

Renouvelables, réseaux électriques et voitures propres

Dans les faits, peu de promesses précises. Les signataires indiquent vouloir accroître la part d’énergies vertes dans le bouquet énergétique de leur état. Ce qui implique, soulignent-ils, de développer les réseaux de transport et de distribution d’électricité; réseaux souvent obsolètes dans bien des régions des Etats-Unis.

Sans surprise, ils proposent de développer les infrastructures qui permettront la démocratisation de l’usage des véhicules propres -lesquels peuvent consommer de l’électricité, du gaz, des agrocarburants, voire de l’hydrogène.

Les 17 Etats vont collaborer à la mise en œuvre de leur nouvelle politique énergétique. Ce qui n’empêchera pas, espèrent-ils, l’administration fédérale de leur donner un sérieux coup de main. Une demande qui ne sera, peut-être, pas du goût de Washington. L'un des signataires de l'accord n'est autre que le gouverneur du Michigan, Rick Snyder, partie prenante à l'action engagée devant la Cour suprême pour torpiller la politique climatique de Barak Obama

Publiée en pleine campagne présidentielle (où l’on parle peu d’énergie et pas du tout de lutte contre le réchauffement), cette lettre est signée par 13 gouverneurs démocrates et 4 républicains. Preuve s’il en était besoin qu’énergie et adaptation au réchauffement sont des sujets transpolitiques, comme dirait Nicolas Hulot.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus