Le tarif de distribution du gaz augmentera moins que souhaité par Engie

Le 23 février 2016 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le TRV baissera de 3,22% entre février et mars.
Le TRV baissera de 3,22% entre février et mars.

Et le tarif régulé baissera au mois de mars.

Ce n’est pas avec les tarifs de distribution de gaz qu’Engie va reconstituer sa trésorerie. L’énergéticien franco-belge demandait une augmentation au 1er juillet de 11,4% de ce tarif. Par la suite, espérait l’opérateur historique, l’ATRD aurait bénéficié d’une revalorisation égale au montant de l’inflation annuelle, entre 2017 et 2019. Une évolution non négligeable puisque ce tarif représente 25% du montant moyen de la facture d’un ménage.

Dans une seconde délibération, publiée ce mardi 23 février, la CRE annonce que le tarif régulé de vente de gaz, pour le mois de mars, baissera en moyenne de 3,22% par rapport au TRV de février. Depuis le 1er janvier 2015, les tarifs réglementés de vente de gaz ont en moyenne baissé de 15,4%, indique le régulateur.

La Commission de régulation de l’énergie (CRE) n’a finalement pas donné suite aux demandes de GRDF, filiale d’Engie assurant la distribution de gaz naturel. Dans une délibération mise en ligne lundi 22 février, le régulateur des marchés français de l’énergie réduit à la baisse les prétentions du gazier. Après avoir pris en compte les orientations de la loi sur la transition énergétique (injections de biométhane), les investissements que doit réaliser GRDF (le compteur communicant Gazpar, notamment), la transformation du service commun avec ERDF, la CRE accorde finalement un coup de pouce de 2,76% à l’ATRD5, dès le 1er juillet. Par la suite, le tarif sera revalorisé de 0,8% à cette date, jusqu’en 2020.

Compte tenu de la part du tarif d’acheminement sur les réseaux de distribution dans le prix final de vente du gaz naturel, cette hausse de 2,76% conduira à une augmentation, au 1er juillet 2016, de 0,60%, hors taxe, du tarif réglementé de vente (TRV) de gaz en distribution publique pour un client domestique moyen consommant le gaz pour un usage chauffage, indique la CRE.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus