Le Sud-ouest victime de terroristes de l’irrigation ?

Le 31 août 2012 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les lieux du crime.
Les lieux du crime.

Des enquêteurs s'interrogent sur l'existence d’un tronçonneur en série en Lot-et-Garonne, après que deux grands arbres ont été abattus en l'espace d'une semaine, obstruant la navigation sur le canal latéral de la Garonne, a-t-on appris ce vendredi 31 août de sources concordantes.??

Un platane centenaire de plus de 20 mètres de haut et au tronc d'un mètre de diamètre, avait été découvert samedi dernier près de Damazan, proprement tronçonné et couché en travers du canal, et bloquant pendant trois jours la navigation de plaisance.??

Le réseau des Voies navigables de France, qui gère le canal, et le conseil général, qui gère une voie verte cyclable en bordure de celui-ci, ont porté plainte contre X en début de semaine.??

Mercredi matin, c'est un peuplier d'une dizaine de mètres, au tronc de 50 cm de diamètre, qui a été découvert à 20 km au sud, victime vraisemblablement la nuit dernière d'un tronçonnage furtif en bordure du canal sur la commune de Montesquieu, a-t-on indiqué auprès de la gendarmerie.??

A ce stade, l'enquête de gendarmerie ne privilégie aucune hypothèse.? Le premier abattage était intervenu au lendemain d'un arrêté préfectoral qui avait restreint les prélèvements d'eau pour l'irrigation agricole sur la Garonne et le canal latéral, une mesure rendue indispensable par la dégradation de la situation hydrologique de ces dernières semaines, souligne la préfecture.??

Des organisations agricoles avaient exprimé leur mécontentement, alors que la plaisance fluviale restait autorisée sur le canal.

Ces tronçonnages interviennent 10 jours après le saccage de l'étang du Moura à Avéron-Bergelle [JDLE], propriété du conseil général du Gers. Après avoir déposé plainte contre X, le président de l’assemblée départementale avait mis en cause la responsabilité de certains agriculteurs. L’attaque s’était déroulée peu après la publication d’un arrêté restreignant les prélèvements pour irrigation dans l’Adour.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus