Le stockage de CO2 au programme de la conférence de Washington

Le 18 septembre 2007 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Le 17 septembre à Paris, l'ambassadeur des Etats-Unis auprès de l'Union européenne Clayland Boyden Gray a donné des précisions sur le contenu de la conférence de Washington sur le climat des 27 et 28 septembre prochains qui s'intéressera aux «économies les plus importantes pour tenter d'accélérer le processus international». Cette initiative américaine devance, dans le calendrier international, la conférence de Bali qui vise à ouvrir un cycle de négociations de deux ans sur l'après-Kyoto. «Nous voulons que la conférence de Bali (1) de décembre soit un succès, et non un échec», a-t-il ajouté. Il s'agit selon lui de prendre exemple sur l'approche menée dans le cadre du protocole de Montréal, qui a bien fonctionné.

Pour la conférence de Washington, l'administration Bush souhaite que soient abordés trois thèmes: investir davantage de moyens financiers dans le stockage du carbone, développer les biocarburants de deuxième génération, et faire face au problème de la déforestation.

En avril, Clayland Boyden Gray avait indiqué que les Etats-Unis ne se joindraient à aucun programme international de réduction des émissions de carbone tant que la Chine et l'Inde ne seraient pas soumises aux mêmes contraintes.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus