Le statut de réfugié climatique en voie d’être reconnu en Australie?

Le 17 avril 2013 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les îles Kiribati se trouvent à l'avant-poste du changement climatique
Les îles Kiribati se trouvent à l'avant-poste du changement climatique

Le Conseil australien des réfugiés a demandé au gouvernement de créer un statut spécifique pour les réfugiés du climat, afin qu’ils puissent bénéficier de la même protection que les autres réfugiés, révèle le quotidien britannique The Guardian dans son édition du 16 avril.

Pour rappel, la Convention internationale relative au statut de réfugié, entrée en vigueur le 22 avril 1954, protège aujourd’hui les personnes craignant d’être persécutées en raison de leur race, leur religion, leur nationalité, leur appartenance à un groupe social, ou leurs opinions politiques. Elle exclut les personnes mises en danger par le changement climatique, comme l’a montré l’an dernier le refus, par un tribunal néo-zélandais, de reconnaître ce statut à un homme originaire des Kiribati. Celui-ci avait expliqué qu’il voulait protéger ses enfants de la montée des eaux qui menaçait son pays.

C’est pourquoi la déclaration du président du Conseil des réfugiés australien, Phil Glendenning, sommant le gouvernement de reconnaître officiellement le statut de réfugié climatique, représente une importante avancée. «Il y a des personnes qui ne souffrent d’aucune persécution en raison de leurs croyances, de leur race, ou de leur appartenance à un groupe particulier mais qui ont néanmoins besoin d’assistance parce qu’ils ont été déplacés à cause du changement climatique», a-t-il déclaré.

Il semblerait toutefois que le gouvernement travailliste australien, voisin de nombreuses îles et archipels menacés par une montée des eaux, ne prenne pas de position ferme avant les prochaines élections législatives fédérales, prévues le 14 septembre 2013.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus