Le solaire se lève au Royaume-Uni

Le 07 janvier 2011 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 

Jamais, dans l’histoire de la Grande-Bretagne, l’on avait installé autant de centrales photovoltaïques qu’en 2010. C’est du moins ce qui ressort de l’examen des dernières statistiques publiées par l’Ofgem.

 

Le régulateur des marchés britanniques de l’énergie indique que, l’an passé, 42 mégawatts crête ont été autorisés par les pouvoirs publics à bénéficier des tarifs d’achat. Comparé à l’éruption française, le chiffre peut sembler marginal. Mais il montre un décuplement de la puissance photovoltaïque installée entre 2009 et 2010, selon les données de Bloomberg New Energy Finance.

 

Pour Bloomberg, le succès du photovoltaïque britannique est essentiellement imputable à la reconduction, par le gouvernement libéral-conservateur, de l’intéressant tarif d’achat de l’électricité solaire (41,3 pence le kilowattheure, soit environ 0,48 euros). Un tarif valable pour un quart de siècle.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus