Le solaire se lève à Valence

Le 11 mai 2010 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 

Depuis 2008, l’Agence internationale de l’énergie (AIE) doit phosphorer sur les moyens de réduire l’empreinte climatique de ses pays membres. Mardi 11 mai, l’agence de l’OCDE a attiré l’attention sur l’énergie solaire. A l’occasion de la conférence sur le plan solaire méditerranéen, l’AIE a rendu publiques deux nouvelles études, l’une sur le photovoltaïque, l’autre sur le solaire à concentration.

Première conclusion des deux rapports : le solaire peut, à terme, fournir entre 20 et 25 % de l’électricité mondiale. « Leur combinaison offre des perspectives considérables pour sécuriser l’approvisionnement énergétique tout en réduisant de près de 6 milliards de tonnes par an les émissions de CO2 », a rappelé Nobuo Tanaka, le directeur exécutif de l’AIE. Les deux notes recensent les technologies disponibles et émergentes, leurs performances, ainsi que les politiques indispensables à leur déploiement.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus