Le solaire se couche sur l’Hexagone

Le 31 décembre 2010 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Rétrospective 2010

 

C’est l’une des énergies renouvelables les plus populaires qui soient. Et l’une des rares qui atteindra probablement les engagements fixés par le paquet Energie-climat et la Programmation pluriannuelle des investissements électriques (5.400 mégawatts crête -MWc- en 2020).

 

Le photovoltaïque, puisque c’est de lui dont il s’agit, a connu un véritable boom ces deux dernières années. En septembre, selon la Direction générale de l’énergie et du climat, près de 700 MWc étaient déjà installés sur les toitures et dans les champs.

 

Problème : ni le distributeur (ERDF) et le gestionnaire du réseau de transport d’électricité (RTE), ni l’Etat ne peuvent, techniquement et financièrement, suivre le rythme impulsé par les promoteurs du solaire. Particuliers et développeurs professionnels attendent encore le feu vert administratif pour lancer la construction de près de 4.900 MWc : 7 fois plus qu’aujourd’hui !

 

Pour temporiser, le gouvernement a réduit, par deux fois en 2010, le montant du tarif d’achat par EDF des électrons solaires. Avant d’instaurer un moratoire pour trois mois. Le temps de se concerter avec tous les acteurs de la filière pour trouver les moyens permettant tout à la fois de constituer un secteur français viable et d’éviter au gouvernement de trop taxer les consommateurs.

 

Démarrées fin décembre, les premières discussions ont été vives. Quelques heures avant leur démarrage, les industriels du photovoltaïque avaient déposé plusieurs recours devant différentes instances pour tenter de casser le moratoire gouvernemental.

 

De plus, lors de la séance du 22 décembre, les mêmes industriels ont appris que l’un des principaux responsables de l’embouteillage des projets n’est autre qu’EDF EN, filiale d’EDF, tout comme ERDF et RTE.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus