Le solaire à l’aide la Grèce

Le 28 octobre 2011 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Athènes à une vision à long terme lorsqu’il s’agit du remboursement de sa dette extérieure. Pour preuve: le gouvernement grec estime qu’il pourra utiliser les revenus générés par le programme Hélios pour apurer sa dette.
 
Coûtant environ 20 milliards d’euros, ce programme, sans équivalent en Europe, vise à mettre en service 10.000 mégawatts crête de capacités photovoltaïque (soit presque autant que la capacité installée de l’électricien public DEI) en Grèce, au cours des prochaines décennies. Ces centrales produiraient un courant qui serait exporté vers les pays d’Europe du Nord. Les autorités grecques estiment qu’une quinzaine de milliards de dettes pourraient ainsi être remboursées.
 
Selon le ministre grec de l’environnement, de l’énergie et du changement climatique, George Papaconstantinou, un accord international portant sur le financement d’Helios pourrait intervenir d’ici la fin de l’année.
 


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus