Le Sierra Club appelle à la désobéissance civile

Le 23 janvier 2013 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les sables bitumineux ont fait sortir l'organisation de ses gonds
Les sables bitumineux ont fait sortir l'organisation de ses gonds

C’est une première dans l’histoire de l’association créée il y a 120 ans. Le Conseil d’administration du Sierra Club a officiellement appelé, le 22 janvier, à la désobéissance civile pour stopper l’exploitation des sables bitumineux au Canada.

Reconnaissant le danger imminent provoqué par les perturbations climatiques générées par l’exploitation de cet hydrocarbure non conventionnel, l’organisation basée à San Francisco (Californie) a ainsi tourné la page d’une vieille tradition légaliste afin de lui permettre «d’organiser une manifestation contre les sables bitumineux, sales et dangereux, avec des militants écologistes, des leaders des droits civiques, des scientifiques et d’autres personnalités», écrit-elle dans un communiqué. 

«Nous sommes témoins d’une crise mondiale, et même si nous ne savons pas comment l’arrêter, il serait déraisonnable de rester à l’écart et de laisser faire. Ce serait trahir nos enfants et les générations futures», a déclaré Michael Brune, directeur exécutif du Sierra Club.

La puissante ONG ajoute qu’elle continuera d’utiliser les outils légaux à sa disposition afin de protéger l’eau, l’air, la terre et les citoyens des pollueurs et de promouvoir les énergies alternatives propres contre les combustibles fossiles responsables de la crise climatique.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus