Le shark finning interdit dans l’Atlantique du Nord-ouest

Le 28 septembre 2016 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La découpe des ailerons de requin est désormais interdite en mer
La découpe des ailerons de requin est désormais interdite en mer

La réunion annuelle de l’Organisation des pêches de l’Atlantique du Nord-ouest (Opano) s’est conclue, le 23 septembre, par le renforcement de l’interdiction du shark finning, qui consiste à découper les ailerons d’un requin avant de le rejeter à la mer.

Depuis des années, l’Union européenne et les Etats-Unis proposent d’interdire la découpe des ailerons de requin (ou «shark finning») en mer. Ce projet vient d’aboutir, grâce au soutien de l’Islande, de la Norvège, du Canada et de Cuba, pays hôte de la réunion de l’Opano. Seul le Japon a voté contre, tandis que la Russie s’est abstenue.

Une interdiction biaisée

Jusqu’à présent, le rejet en mer des carcasses était interdit dans l’Atlantique du Nord-ouest, contrairement à la découpe des ailerons, qui était encore autorisée à condition que ceux-ci ne représentent pas plus de 5% du poids du requin, selon l’ONG Shark Advocates International.

L’Opano rattrape ainsi son retard par rapport à la Commission des pêches de l’Atlantique du Nord-est, qui a totalement banni le shark finning dès 2014.

Un espoir à l’Iccat

«Nous sommes ravis de cette décision ferme, qui ouvre la voie vers l’adoption de bonnes pratiques», commente Sonja Fordham, de Shark Advocates International.

«Le changement de position du Canada est de bon augure pour les négociations à venir en novembre au sein de la Commission internationale pour la conservation des thonidés de l’Atlantique [Iccat]», déclare de son côté Katie Schleit, de l’ONG canadienne Ecology Action Centre. L’Iccat avait en effet échoué, en novembre dernier, à renforcer l’interdiction du shark finning.

Si cette pratique est proscrite dans les eaux américaines, le commerce des ailerons reste autorisé. C’est pourquoi 80 ONG -dont Oceana- ont demandé au Congrès américain, le 22 septembre, d’interdire leur vente.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus