Le Sénat pour le partage de voiture

Le 12 mai 2006 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Selon l’AFP, le 11 mai, le Sénat a adopté à l'unanimité une proposition de loi socialiste visant à promouvoir le partage d'une flotte de voitures, dit «autopartage», pour lutter contre la pollution et la production de gaz à effet de serre. L'autopartage, qui consiste en la mise en commun, pour des abonnés, d'une flotte de véhicules à laquelle ils peuvent accéder pour la durée et le trajet de leur choix, «permet de lutter contre ces émissions», estime le texte en prenant l'exemple de la Suisse, pionnière en la matière, qui «a constaté une baisse sensible de la consommation énergétique, des émissions de CO2 et des nuisances sonores liées aux transports individuels.» Selon la proposition, «les différentes sociétés d'autopartage ont pu enregistrer qu'une voiture de leur entreprise remplaçait en moyenne 10 voitures individuelles.» Le texte crée donc un «label autopartage», en définissant les organismes susceptibles de l'attribuer et les sanctions encourues en cas d'utilisation ou de délivrance frauduleuse du label. Il prévoit aussi des facilités en matière de stationnement et instaure une «journée de mobilité urbaine» pour faire le point chaque année sur les différentes actions en la matière.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus