Le Sénat américain adopte une loi sur l’énergie

Le 26 juin 2007 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Un «energy bill» a été adopté le 21 juin par le Sénat américain à 65 voix contre 27. Selon un article du New York Times, ce nouveau projet de loi marque la défaite des fabricants de voitures, qui souhaitaient des normes moins contraignantes sur les économies de carburant. Ils envisagent de poursuivre la bataille devant la Chambre des représentants durant la semaine du 25 juin. Les voitures, pick-up et fourgons devront en moyenne parcourir 35 miles par gallon (mpg) de carburant (14,88 kilomètres par litre –km/l) d'ici 2020, soit une amélioration de 10 mpg (4,25 km/l). Le projet de loi vise aussi par ailleurs à augmenter la production de biocarburant jusqu'à 36 milliards de gallons (136 milliards de litres) par an d'ici 2022.

Les républicains du Sénat ont par ailleurs bloqué le programme des démocrates qui aurait augmenté les taxes sur les compagnies pétrolières de 32 milliards de dollars (23,8 milliards d'euros) pour utiliser l'argent dans le domaine des énergies renouvelables. Ils ont aussi stoppé une décision qui aurait obligé les fournisseurs d'électricité à accroître considérablement la part de ces énergies dans leur offre. Le pouvoir de blocage dont disposent les groupes industriels existe donc toujours bel et bien.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus