Le Sedif «part en guerre» contre l’eau en bouteille

Le 15 novembre 2004 par Loïc Chauveau
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Le Syndicat des eaux d’Ile-de-France (Sedif) et son régisseur, la Compagnie générale des eaux (CGE) lancent une nouvelle campagne de publicité sur la qualité de l’eau du robinet. Le Sedif doit relever le défi publicitaire d'une campagne sur une "non-marque".

L'eau vendue en bouteille plastique peut être néfaste pour la santé. La preuve: certaines eaux contiennent jusqu'à 9 milligrammes par litre de fluor, substance qui peut provoquer nausées et diarrhées au dessus de un mg par kilo. Par ailleurs, les bouteilles sont rarement stockées dans des conditions optimales de conservation. La stagnation de l'eau peut favoriser l'apparition de germes. La bouteille plastique est fabriquée à partir de pétrole, ressource non renouvelable. Vide, c'est un déchet qui met entre 100 et 500 ans pour se décomposer. C'est un achat lourd et encombrant. Enfin, pour une qualité similaire, l'eau en bouteille est 100 fois plus chère que l'eau de robinet.

Voici tous les arguments développés à l'occasion de la campagne d'information initiée par le Syndicat des eaux d'Ile-de-France. La structure qui regroupe 144 communes d'Ile-de-France veut en finir avec la mauvaise réputation de l'eau du robinet qui incite les franciliens à acheter toujours plus d'eau en bouteille. Avec 130 litres par an et par habitant, la France est en effet le deuxième consommateur mondial d'eau en bouteille juste derrière l'Italie. Pourtant, l'eau potable au robinet est d'une parfaite qualité. Le Sedif rappelle que ce produit subit 250.000 analyses par an sur 80 paramètres différents. Toujours renouvelé et disponible 24h sur 24, 365 jours par an, il n'entraîne aucun déchet.

Les franciliens sont convaincus sur un point. 76% des abonnés se déclarent satisfaits de la qualité de leur eau. Pourtant, 35% des abonnés estiment que l'eau du robinet n'est pas bénéfique pour la santé et 20% ne sont pas d'accord avec l'affirmation «l'eau du robinet est sans danger pour la santé». Entre autres paradoxes, 54% des abonnés au service d'eau reprochent à l'eau du robinet sa teneur en calcaire alors que certaines eaux en bouteille ont des taux de calcium dix fois supérieur.

C'est la première fois que le Sedif attaque les industriels de l'eau dans une campagne grand public. Les précédentes opérations de communication étaient beaucoup plus timides, se contentant de rappeler la parfaite qualité de l'eau du robinet. Il s'agit cette fois de se poser en concurrent et de s'en donner les moyens, notamment en reprenant le discours publicitaire des eaux minérales.  "Idéale pour ceux qui habitent au 5eme sans ascenseur", "Quoi de plus écologique que pas d'emballage du tout" et "Libre à vous de payer 100 fois plus cher" : trois slogans pour soutenir la signature : "L'eau du SEDIF. Le meilleur de l'eau chez vous".



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus