Le secteur du recyclage à la peine

Le 15 septembre 2015 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La filière plastique s'en tire la mieux
La filière plastique s'en tire la mieux

Chute du prix du pétrole oblige, l’industrie hexagonale du recyclage se maintient avec difficultés selon le bilan statistique dressé ce 15 septembre par Federec[1].



[1] Fédération des entreprises du recyclage

 

 

Pas d’enthousiasme chez les recycleurs. «On parle de plus en plus de l’économie circulaire mais force est de constater que l’économie linéaire prend toujours le pas sur l’économie circulaire», a lancé Jean-Philippe Carpentier, président de Federec lors de la conférence de presse organisée à Paris. Avec un chiffre d’affaires 2014 de 9 milliards d’euros, en baisse de 2% par rapport à 2013, le secteur pâtit du prix très bas du pétrole et des matières premières. Au total, le recyclage mobilise en France 26.468 salariés (dont 85% en CDI) pour 1.300 entreprises et 2.515 établissements.

 

Certaines filières s’en tirent toutefois mieux que d’autres. En matière de collecte, les plastiques et les textiles usagés connaissent la plus forte hausse (+10%), devant les métaux non ferreux. Même résultat pour la commercialisation (+10% pour le plastique et + 8% pour le textile), alors que les ventes des métaux ferreux sont en régression. Les filières des papiers-cartons et du verre restent quant à elles stables.

 

 

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus