Le secrétariat de l’IPBES s’installe à Bonn

Le 20 avril 2012 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Bonn accueillera le secrétariat de l'IPBES
Bonn accueillera le secrétariat de l'IPBES

La nouvelle plate-forme intergouvernementale regroupant des experts de la biodiversité (IPBES) a voté pour le siège de son secrétariat. Il sera situé à Bonn, en Allemagne, a annoncé l’organisation ce 20 avril. La France (Paris), l’Inde, la Corée du Sud et le Kenya (Nairobi) avaient posé leur candidature.

Réclamé par les scientifiques, l’IPBES formera l’équivalent du Groupe intergouvernemental d’experts de l’ONU sur l’évolution du climat (Giec). Il sera chargé des questions scientifiques et politiques concernant la biodiversité et les services écosystémiques.

L’idée, lancée il y a 7 ans lors de la Conférence sur la biodiversité de Paris, avait obtenu l’accord de l’Assemblée générale des Nations unies le 20 décembre 2010.

«C’est une très bonne nouvelle pour Bonn et une excellente décision pour les efforts mondiaux en faveur de la préservation de la biodiversité», affirme Guido Westerwelle, le ministre allemand des Affaires étrangères.

Selon l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), le taux de disparition des espèces est de 1.000 à 10.000 fois plus élevé que le niveau naturel d’extinction.

L’Indice Planète vivante du World Wildlife Fund (WWF) a montré un déclin de la biodiversité d’environ 30% entre 1970 et 2007, observé majoritairement dans les pays développés.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus