Le Royaume-Uni soumet le secteur tertiaire à des allocations de quotas

Le 20 mars 2008 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Supermarchés, banques, chaînes d'hôtel… Les secteurs les plus émetteurs du tertiaire devront acheter des quotas de CO2 d'ici 2010, a déclaré le secrétaire à l'environnement Hilary Benn, la semaine dernière. L'administration n'échappera pas non plus aux «permis de polluer»: les ministères, les autorités locales… tous seront soumis à un marché du carbone.

Baptisé Carbon reduction commitment (CRC), il sera mis en oeuvre via la taxe sur le changement climatique, actuellement discuté au Parlement britannique. Il concernera les activités tertiaires dont la consommation d'électricité, en heures de pointe, atteindra 6.000 mégawattheures (MWh) par an. Les 5.000 commerces concernés représentent 10% des émissions totales du Royaume-Uni.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus