Le Royaume-Uni sort de la convention de Londres sur la pêche

Le 04 juillet 2017 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La convention vise la zone comprise entre six et douze milles marins
La convention vise la zone comprise entre six et douze milles marins

Le gouvernement britannique a annoncé, le 2 juillet, sa décision de quitter la convention de Londres de 1964 afin de retrouver le contrôle exclusif des droits de pêche au large de ses côtes.

C’est la guerre de la pêche. Après être sortis des quotas applicables dans les eaux de l’Union européenne, les Britanniques vont sortir de la convention de Londres, qui autorise la pêche dans une zone comprise entre six et douze milles marins au large des côtes.

S’ils vont retrouver le contrôle exclusif de leurs côtes, ils se ferment aussi aux côtes de cinq pays: la France, la Belgique, l’Allemagne, l’Irlande et les Pays-Bas.

 

Un délai de deux ans
 

«C’est une première étape historique vers la construction d’une nouvelle politique de la pêche nationale au moment où nous quittons l’Union européenne», a déclaré le ministre de l’environnement Michael Gove dans un communiqué. En 2015, 708.000 tonnes de poissons ont été capturés par les pécheurs britanniques pour une valeur d’environ 900 millions d’euros.

Si la décision de Londres a été notifiée le 3 juillet aux Etats parties à la convention, elle ne sera effective qu’au terme d’un processus de deux ans.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus