Le Royaume-Uni ouvre un bureau de la séquestration du carbone

Le 18 mars 2010 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Comme annoncé depuis quelques mois, le ministère de l’énergie et du climat britannique (DECC, selon l’acronyme anglais) a officiellement ouvert, mardi 16 mars, un bureau de la capture et de la séquestration du carbone (OCCS). Cette nouvelle administration devra piloter le programme de recherche britannique en la matière, et notamment le lancement de 4 démonstrateurs industriels d’ici 2014. A court terme, l’OCCS devra préparer la transposition en droit britannique de la directive CCS, partie du Paquet énergie climat, adopté en décembre 2008. Sur la durée, il devra mettre en œuvre les conditions techniques et économiques qui permettront aux énergéticiens britanniques de ne plus construire de centrales électriques au charbon émettant du gaz carbonique.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus