Le Royaume-Uni croule sous les déchets radioactifs

Le 29 novembre 2006 par Enerpresse
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Selon les derniers chiffres de l’Office of national statistics (ONS), le volume des déchets nucléaires s’est sensiblement accru au Royaume-Uni. Entre 1994 et 2004, la montagne de déchets a grossi de 50%. «De quoi remplir intégralement le Royal Albert hall», souligne The Telegraph. Toutes catégories confondues, le volume de déchets a atteint 105.190 mètres cubes (m3) en 2004. Durant la dernière décennie, le stock de déchets faiblement actifs a triplé tandis que les déchets moyennement actifs ont augmenté de 34% (82.450 m3). Le volume des déchets hautement actifs reste stable à1.890 m3. Mais ces chiffres sont, de l’avis de tous, très sous-estimés. L’ONS, en effet, ne comptabilise que les déchets bien stockés dans des conteneurs idoines. Or, rappelle le quotidien, ce conditionnement est loin d’être la règle. Au total, les experts estiment que le volume de déchets actifs pourrait atteindre 500.000 à 2 millions de m3 au cours des décennies à venir.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus