Le roi de la fraude au quota de carbone embastillé

Le 16 janvier 2014 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Cyril Astruc alias Alex Khann.
Cyril Astruc alias Alex Khann.
DR

C’est l’un des plus graves échecs de la politique climatique communautaire. Plusieurs mois durant, des centaines de truands, petits et grands, ont reproduit sur les bourses européennes du carbone une fraude bien connue dans le domaine des pièces détachées ou des téléphones mobiles: le mécanisme du carrousel.

Le principe est simple. Des «traders» achètent des quotas d’émission dans un pays de l’Union européenne, et les revendent TTC dans un autre pays de l’UE, sans reverser la TVA au fisc du pays d’origine. La marge est énorme et le risque faible. En mois de deux ans, les trésors publics européens ont été ainsi «allégés» de 5 milliards d’euros, estime Europol, dont 1,6 milliard pour Bercy.

Le maigrichon

Dans le milieu de fraudeurs au quota, Cyril Astruc était considéré comme un caïd. «C’est le plus gros», écrit à son propos la journaliste Aline Robert, auteure d’un ouvrage sur la fraude au quota (Carbone connexion : Le casse du siècle).

Recherché par Interpol, le FBI et les polices française et belge, ce quadra avait fait fortune grâce à une énorme fraude sur la TVA des téléphones cellulaires. Réfugié en Israël au moment de sa condamnation en France, Cyril Astruc s’est ensuite attaqué au très vulnérable marché européen des quotas d’émission de gaz à effet de serre.

Rebaptisé Alex Khann, celui qu’on surnomme «le maigrichon» ouvre une société de courtage (Geo) qui achète des quotas sur feu le marché français du carbone: BlueNext. Les quotas sont rapidement revendus, via un intermédiaire (IRM) sur le marché belge, notamment à Electrabel, l’électricien local, et à la banque Fortis.

Cette dernière se serait ainsi fait escroquer de 72 M€, rappelle La Libre Belgique. Interpellé à l’aéroport de Roissy, la semaine passée, Cyril Astruc a été incarcéré à Paris.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus