Le riz GM coûte cher à Bayer

Le 11 avril 2011 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 

Un jury a condamné, jeudi 17 mars, Bayer CropScience à 136,8 millions de dollars (96,39 millions d’euros) d’amende et de dommages et intérêts pour une contamination de stocks de riz «nature» par du riz génétiquement modifié, baptisé LLR.

 

Rendu par un juré populaire de Stuttgart (Arkansas), ce verdict est l’épilogue (provisoire probablement) de trois class actions initiées en 2006 par des riziculteurs américains contre la firme bio-tech allemande.

 

Cette année-là, des importateurs français et suisses découvrent des traces de riz GM dans une livraison de riz «nature», expédiée par la coopérative de l’Arkansas Riceland Food. Après vérifications, les experts déterminent que ces contaminations sont le fait d’expérimentations menées par la filiale de Bayer, à proximité des rizières classiques. La Commission européenne décrète des mesures d’urgence et imposent aux riziculteurs américains de prouver que leurs cargaisons ne sont pas contaminées par le gène LL601.

 

Voyant leur carnet de commandes baisser, les riziculteurs de l’Arkansas (qui produisent la moitié du riz US), bientôt suivis par leurs confrères du Missouri, du Mississipi, de Louisiane et du Texas traînent Bayer devant les tribunaux.

 

Au printemps 2010, deux tribunaux (du Missouri et de l’Arkansas) condamnent Bayer à verser, respectivement, 1,5 et 1 million $ (1,05 et 0,7 million €) en réparation du préjudice subi par les planteurs.

 

Cette fois, l’addition est beaucoup plus lourde. De l’avis des avocats des plaignants, il s’agit des plus gros dommages et intérêts jamais consentis par un tribunal de l’Arkansas à un plaignant. Un plaignant de taille, il est vrai. Riceland Foods est une coopérative regroupant 9.000 exploitations du Middle West et l’un des plus gros producteurs et exportateurs de riz américain.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus