Le réchauffement, un frein à la lutte contre le sida

Le vendredi 25 janvier 2019 à 19h 25 par Romain Loury
L'insécurité alimentaire favorise les épidémies
L'insécurité alimentaire favorise les épidémies

Au-delà des canicules mortelles et des maladies vectorielles, le réchauffement climatique pourrait avoir de nombreux effets sanitaires. En particulier sur l’infection par le VIH, révèle une étude menée au Lesotho et publiée dans PLoS Medicine, qui montre un risque accru de contamination dans les zones les plus exposées à la sécheresse.

Extrait : C’est un effet potentiel du réchauffement, jusqu’alors peu soupçonné, que révèlent Andrea Low, de la Mailman School of Public Health (université de Columbia, New York), et ses collègues: dans leur étude menée au Lesotho,...

comment lire l'article complet ?

Vous êtes abonné

Saisissez vos codes d’accès :

Mot de passe perdu?
Cliquez ici

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous au JDLE et soyez au cœur de l’information professionnelle en Hygiène, Sécurité et Environnement.

Découvrez notre offre d’abonnement :

  • - Un accès simple à toute l’actualité HSE pour une meilleure maitrise des risques
  • - Une communauté de professionnels et un outil d’échange pour partager vos retours expériences
  • - Une newsletter quotidienne pour ne pas passer à côté de l’information

en savoir plus

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus