Le réchauffement, menace pour la reproduction des espèces

Le vendredi 01 février 2019 à 17h 47 par Romain Loury
Les animaux à sang froid plus vulnérables
Les animaux à sang froid plus vulnérables

La biodiversité pourrait être bien plus vulnérable au réchauffement climatique qu’on ne le pense actuellement, selon une étude publiée jeudi 31 janvier dans la revue Trends in Ecology & Evolution. En cause, le fait que la fertilité des individus est plus sensible à la température que leur survie.

Extrait : Chaque espèce, qu’elle soit végétale ou animale, dispose d’un maximum thermique, température au-delà de laquelle elle ne peut survivre, ses fonctions biologiques ne pouvant plus être assurées. C’est principalement sur cette...

comment lire l'article complet ?

Vous êtes abonné

Saisissez vos codes d’accès :

Mot de passe perdu?
Cliquez ici

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous au JDLE et soyez au cœur de l’information professionnelle en Hygiène, Sécurité et Environnement.

Découvrez notre offre d’abonnement :

  • - Un accès simple à toute l’actualité HSE pour une meilleure maitrise des risques
  • - Une communauté de professionnels et un outil d’échange pour partager vos retours expériences
  • - Une newsletter quotidienne pour ne pas passer à côté de l’information

en savoir plus

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus