Le réchauffement accroît les risques allergiques

Le 15 avril 2010 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 


Le «Global Warming» a décidément bien des mauvais côtés. Notamment celui d’accroître les risques d’asthme et d’allergie. Telle est la principale conclusion d’une étude menée pour le compte de la National Wildlife Federation (NWF) et la Fondation américaine contre l’asthme et les allergies (AAFA). Mis en ligne mercredi 14 avril, le rapport rappelle que non seulement les températures moyennes augmentent mais que le cycle des saisons évolue. «Ces vingt dernières années, les satellites ont montré que le printemps arrivait chaque fois avec 10 à 14 jours d’avance dans l’hémisphère nord» , expliquent les auteurs.
 
L’allongement de la période chaude signifie aussi un allongement de la période durant laquelle les végétaux émettent des pollens allergènes. Des pollens dont les concentrations dans l’air risquent aussi d’augmenter. Selon les simulations reprises par l’étude, les concentrations de pollens d’ambroisie pourraient atteindre 720 parties par million (ppm) en 2075, contre 370 ppm mesurées en 2000. Autre inquiétude: les spores relâchées par certaines moisissures. Selon certaines études, un doublement de la concentration de gaz carbonique dans l’atmosphère (soit, en gros, la tendance annoncée pour ce siècle) pourrait entrainer un quadruplement des émissions de spores allergènes. Dans certaines régions, le risque causé par le sumac vénéneux ( Toxicodendron radicans) pourrait augmenter. Cette cousine des pistachiers produit une substance très irritante qui peut déclencher de graves crises d’allergie. Or, plus la concentration de CO2 augmente dans l’atmosphère, plus sa concentration de principe actif s’accroît.  
 
Actuellement évalué à 32 milliards de dollars le coût sanitaire annuel des allergies et de l’asthme, outre-Atlantique, pourrait donc bien exploser au cours des prochaines décennies, résume Amanda Staudt, climatologue au sein de la NWF.
 
Téléchargez le rapport



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus