Le réacteur 2 de Fessenheim à l’arrêt

Le 09 mai 2012 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Fessenheim est la plus acienne centrale nucléaire française
Fessenheim est la plus acienne centrale nucléaire française

Le réacteur numéro 2 de la centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin) s’est mis en arrêt automatique, ce 9 mai, peu après 16h, à l’occasion d’un exercice et pour des raisons encore inconnues, selon la direction de la centrale.

«Des investigations techniques sont en cours pour déterminer l’origine de l’arrêt», avant de pouvoir relancer l’unité de production «dans les meilleurs délais», ont indiqué les responsables. Selon eux, cet arrêt «n’a eu aucun impact ni sur la sûreté des installations, ni sur l’environnement».

L’exercice qui s’opérait sur le réacteur 2 était un «essai d’ilotage», c’est-à-dire une déconnexion temporaire du réseau électrique afin de tester les systèmes de régulation, à la demande du gestionnaire de réseau de transport d’électricité.

Ce même réacteur a connu un départ de feu le 25 avril dernier au sein du système de refroidissement de l’alternateur (voir JDLE).

L’autre réacteur fonctionne toujours et reste connecté au réseau électrique national.

Doyenne du parc national (création en 1977), Fessenheim compte deux réacteurs d’une capacité de 900 mégawatts chacun. Le président élu François Hollande a annoncé, dans le cadre de ses engagements, qu’il la fermerait d’ici 2017.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus